JACOS

Le projet de démonstration Hangingstone de JACOS a débuté en 1999. L’installation, qui est située à 50 kilomètres environ de Fort McMurray, Alberta, produit quelque 6500 barils de bitume par jour à l’aide de la technologie SAGD.

 

Étude de cas : Japan Canada Oil Sands Limited

En 1978, la société Japan Petroleum Exploration Co., Ltd. (JAPEX) a été invitée par Petro-Canada, Canadian Occidental et Esso pour faire des recherches dans la région des sables bitumineux de l’Athabasca dans le centre de l’Alberta.

Son siège social étant à Tokyo, JAPEX a établi une filiale canadienne, Canada Oil Sands (JACOS) pour ses activités au Canada.

Les quatre entreprises ont réalisé plusieurs projets pilotes et ont participé aux essais initiaux de la technique de drainage par gravité au moyen de vapeur.

L’importance de l’aviation

JACOS ayant son siège social au Japon, un bureau canadien à Calgary et une installation d’exploitation au sud de Fort McMurray, l’aviation est critique pour ses activités.  Ses employés empruntent environ 60 vols aller-retour annuellement entre Calgary et Tokyo, et les employés de JAPEX se rendent fréquemment de Tokyo à Calgary.

Le transport aérien entre Calgary et Fort McMurray assure aussi un lien important pour le soutien opérationnel tout en maximisant l’efficacité des déplacements.  L’autoroute entre les deux villes est une autoroute à chaussée unique à deux voies, avec un important volume de circulation et plusieurs collisions tous les ans.  Par mauvais temps, il peut prendre plus de neuf heures pour se rendre d’une ville à l’autre.  Par avion, le trajet prend une heure et demie, ce qui est beaucoup plus efficace.

En 2012, les employés de JACOS basés à Calgary ont pris environ 200 vols aller-retour sur Fort McMurray.  Après que JACOS ait reçu l’autorisation d’accroître ses opérations la même année, son nombre de vols a doublé et l’entreprise prévoit que ce nombre augmentera encore avant la fin des travaux de construction en 2016.  Cette expansion créera de nouveaux emplois dont le nombre augmente graduellement à mesure que de nouveaux projets sont développés.  Selon l’Association canadienne des producteurs de pétrole, l’exploitation des sables bitumineux procure 75 000 emplois, et ce chiffre devrait atteindre plus de 905 000 emplois d’ici les 25 prochaines années.  Ces travailleurs hautement qualifiés proviennent de toutes les régions du Canada mais aussi de l’Europe et des États-Unis, par exemple.

« La croissance extraordinaire de l’industrie des sables bitumineux a entraîné une forte demande pour des travailleurs qualifiés, et comme cette demande dépasse largement le marché local, l’aviation nous permet d’amener des travailleurs de toutes les régions du Canada et même
des États-Unis », a indiqué Brian Harschnitz, vice-président exécutif de JACOS.

Le transport aérien est vital à la croissance continue des projets d’exploitation des sables bitumineux.  JAPEX étant une société mondiale, l’aviation joue un rôle important pour les voyages d’affaires.  Avec des projets de production internationaux dans le nord-ouest canadien de la région du Pacifique, aux États-Unis, en Indonésie, en Iraq, en Iran et en Russie, JAPEX se fie entièrement sur le transport aérien.

JACOS a aussi d’autres concessions dans la région des sables bitumineux de l’Athabasca qu’elle prévoit développer au cours des 20 prochaines années.  L’aviation continuera ainsi de jouer un rôle important dans la manière dont JACOS transporte ses travailleurs pour exploiter ces concessions.

Pour plus d’information, visitez www.jacos.com