Predator Ridge

En 2011, Predator Ridge a hébergé près de 27 000 visiteurs. Il est estimé que ces visiteurs d’une nuitée ont dépensé plus de 1,16 million de dollars en produits et en services localement.

 

Étude de cas : Predator Ridge

Le secteur du voyage et du tourisme de l’économie est très concurrentiel.  Parmi les nombreux facteurs que les visiteurs étrangers considèrent lorsqu’ils prévoient venir au Canada, la facilité d’accès est un critère fréquemment soulevé.  Les aéroports jouent un rôle essentiel pour les collectivités canadiennes qui dépendent du tourisme puisqu’ils amènent les visiteurs aux endroits qu’ils veulent visiter.  Pour les villes canadiennes qui accueillent des touristes à l’année longue, l’accès aux marchés internationaux a le potentiel d’accroître leurs revenus de tourisme.

Situé dans la vallée de l’Okanagan de la Colombie-Britannique, Predator Ridge Resort est un centre de villégiature qui comprend deux terrains de golf de classe mondiale, des chalets d’hébergement indépendant, 12 kilomètre de sentiers de randonnée pédestre, un centre de conditionnement physique avec une piscine de 12 mètres, ainsi que l’utilisation exclusive du Sparkling Hill Wellness Resort’s KurSpa. Ce complexe lauréat de 1200 acres est sis dans la région touristique en pleine croissance de la région.  La croissance continue des services aériens de l’aéroport international de Kelowna a grandement contribué à l’achalandage de Predator Ridge.

L’importance de l’aviation

Les liaisons aériennes internationales permettent à Predator Ridge d’attirer des clients de toutes les parties du monde.  Par exemple, Predator Ridge peut attirer des clients de Sydney, Australie, grâce à la liaison à Kelowna via Los Angeles.  Predator Ridge peut aussi accueillir des clients chinois transitant par Vancouver.  Ces débouchés sont encore nouveaux, mais ils ont déjà créé des initiatives locales créatives, dont le programme « The Okanagan Bucketlist ».  

Cette initiative, qui est un partenariat qui regroupe le centre de ski Big White Ski Resort, Predator Ridge, Sparkling Hill Wellness Resort, Mission Hill Family Estate, la Thompson Okanagan Tourism Association, TELUS et l’aéroport international de Kelowna, a terminé sa phase 1.  Dans la phase 2, lancée en janvier 2014, le groupe a accueilli un nouveau partenaire, Brewster Tours, qui fournira les services de réservation pour les partenaires du projet. 

« Nous avons comme objectif d’étendre davantage notre marché pour attirer plus de visiteurs des États-Unis et de l’étranger.  L’agrandissement de l’aéroport international de Kelowna et l’expansion du tourisme dans notre région sont essentiels pour notre objectif », a dit Brad Pelletier, vice-président de Wesbild Okanagan. « Sans l’agrandissement de l’aéroport, il nous serait impossible d’attirer de nouveaux clients ou des acheteurs potentiels.  Grâce à l’attrait de cette région prisée au climat incomparable, nous prévoyons une demande accrue pour l’accès à la région. »

En 2011, Predator Ridge a hébergé près de 27 000 visiteurs.  Il est estimé que ces visiteurs d’une nuitée ont dépensé plus de 1,16 million de dollars en produits et en services localement.  La plupart des clients de ce centre de villégiature viennent de l’Okanagan, du Lower Mainland, de Calgary, d’Edmonton, et de plus en plus de l’Ontario.  Predator Ridge est la première destination de la région du trafic aérien long courrier.

Pour plus d’information, visitez www.predatorridge.com/