Représentation

De plus en plus de Canadiens prennent l’avion pour voyager, comme en témoignent de nombreux aéroports partout au pays qui enregistrent des nombres record de passagers. Les aéroports accommodent cette croissance en faisant des investissements responsables dans leurs infrastructures et en augmentant leurs revenus non aéronautiques, tout en contribuant à l’économie du Canada.

Ces aéroports font ces investissements essentiellement sans aide extérieure. La gestion de la plupart des aéroports a été transférée à des administrations aéroportuaires locales par le gouvernement fédéral dans les années 1990. Depuis, ces aéroports sont devenus plus à l’écoute des besoins des collectivités qu’ils desservent et sont en meilleure position pour offrir les niveaux de service requis selon la demande et les ressources locales.

Cependant, certains aéroports éprouvent une difficulté à répondre à la demande en raison de politiques fédérales. Les paragraphes qui suivent présentent quelques simples changements que le gouvernement du Canada pourrait faire pour réduire les coûts, accroître la connectivité et améliorer les services aux voyageurs.

Contrôles de sécurité

Les passagers devraient être contrôlés en 10 minutes, et personne ne devrait attendre plus de 20 minutes. Le droit pour la sécurité des passagers du transport aérien que les passagers paient devrait être entièrement alloué pour couvrir le mandat de l’ACSTA. Le déploiement de technologies et de processus existants et nouveaux, comme CATSA+, devrait aussi contribuer à améliorer le flux de passagers tout en réduisant les coûts d’exploitation.

Services frontaliers

Les ressources de l’Agence des services frontaliers du Canada doivent être renforcées pour satisfaire la demande croissante de services et pour assurer une innovation continue par la technologie, comme les  guichets de la ligne d'inspection primaire.

Aide au financement des projets d’infrastructure des petits aéroports

Les aéroports du Réseau national d’aéroports (RNA) situés sur des terres fédérales ne sont pas admissibles à un financement dans le cadre de programmes d’infrastructure fédéraux comme le Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires (PAIA). Les petits aéroports ont aussi de la difficulté à générer les revenus requis pour apporter des améliorations à leurs infrastructures afin d’accroître la sécurité. Il y aurait lieu de développer un moyen de financement et d’apporter des changements pour assurer un accès équitable aux programmes de financement de projets d’infrastructure.

Coûts des voyages aériens et loyers aéroportuaires

Il faut des réformes pour réduire le loyer et les taxes aéroportuaires que les aéroports versent au gouvernement du Canada. Même après le transfert de la gestion de la plupart des aéroports canadiens à des administrations aéroportuaires locales par le gouvernement fédéral il y a 25 ans, les aéroports ont payé au gouvernement près de 5 milliards de dollars en loyer depuis 1992. Il faut des changements à ce modèle pour assurer une diversification des revenus et réduire les coûts aux voyageurs aériens.

Achat de produits hors taxes à l’arrivée

L’achat de produits hors taxes à l’arrivée devrait être introduit au Canada pour aider les boutiques canadiennes de produits hors taxes à mieux concurrencer avec leurs contreparties d’autres pays. Cette mesure permettrait aux aéroports de Canada de rapatrier environ 100 millions de ventes de produits hors taxes, en plus de générer plus de 600 nouveaux emplois directs et indirects partout au Canada et de contribuer quelque 9 millions de dollars en revenus d’impôt au gouvernement fédéral.

 

Les Aéroports Canadiens: Croître et Évoluer avec le Canada

Les Aéroports Canadiens: Vers un Transport Aérien Amelioré

Les Aéroports du Canada: Relier Les Canadiens Entre Eux et Avec le Reste du Monde

Les Aéroports du Canada: Un Leadership Responsable Pour Aujourd'hui et Demain