Les aéroports du Canada favorables à une étude sur la formation au pilotage

Le 18 octobre 2018

OTTAWA - Le Conseil des aéroports du Canada a accueilli favorablement aujourd’hui une motion déposée récemment à la Chambre des Communes en vue d’amorcer une étude parlementaire sur la formation au pilotage au Canada, à la suite des préoccupations exprimées par les collectivités et leurs aéroports au sujet des répercussions d’une pénurie de pilotes à l’échelle mondiale sur les routes aériennes régionales.

«Les aéroports du Canada appuient la motion déposée par votre collègue Stephen Fuhr, du Comté de Kelowna-Lake, au début de la semaine au sujet de la formation au pilotage», a déclaré le président du CAC, Daniel-Robert Gooch, devant le Comité permanent des transports de la Chambre des communes. «La pénurie de pilotes est une préoccupation de l’industrie qui est déjà ressentie dans les services aériens régionaux et une étude par vous sur ce sujet serait la bienvenue.»

Le Canada fera face à une pénurie d’environ 3 000 pilotes au cours des sept prochaines années, mais certains transporteurs aériens régionaux considèrent qu’il est difficile d’attirer des pilotes qualifiés et de les garder. Par conséquent, le nombre d’annulations de vols régionaux dans certaines régions du Canada a augmenté en raison des pénuries d’équipages – un important problème de fiabilité pour les voyageurs et les collectivités qui dépendent de ces services.

«Lorsque les voyageurs constatent des annulations fréquentes sur une route aérienne donnée, cela suscite des préoccupations quant à la fiabilité de ce service en particulier. Si les voyageurs choisissent plutôt de se rendre à leur destination par un autre mode de transport, la collectivité risque de perdre son service au complet», a déclaré le président du CAC, Sam Samaddar, qui est également le directeur de l’aéroport international de Kelowna. Les écoles de formation au pilotage du Canada, qui figurent parmi les meilleures au monde, font la promotion de leurs services, mais elles ont de la difficulté à accroître leur nombre d’étudiants et à garder plus de ces pilotes ici au Canada.»

Sur les 1 200 étudiants qui fréquentent les écoles de pilotage du Canada, environ 40 p. cent sont des étudiants étrangers qui retournent généralement dans leur pays après leurs études. Il serait utile de faciliter leur séjour et de les aider à trouver un emploi, et aussi d’accorder une aide financière additionnelle aux Canadiens qui amorcent le cheminement coûteux pour devenir des pilotes commerciaux, dont le coût varie entre 75 000 $ et 150 000 $.

Entre-temps, la demande pour le transport aérien est en plein essor avec une croissance 5 p. cent du nombre de voyageurs durant les huit premiers mois de l’année, et une croissance encore plus grande de 6 à 8 p. cent aux États-Unis et sur les marchés étrangers. Dans son allocution devant le Comité des transports de la chambre des communs, M. Gooch a également mentionné la pression que cette croissance exerce sur les services gouvernementaux et la nécessité de maintenir les investissements pour faciliter l’accès terrestre aux aéroports, comme le train léger et les liaisons routières. 

 

À propos du Conseil des aéroports du Canada

Le Conseil des aéroports du Canada (CAC), la voix nationale des aéroports du Canada, compte 53 membres exploitant plus d'une centaine d'aéroports, dont tous les aéroports privés du Réseau national des aéroports (RNA) et plusieurs aéroports municipaux à l’échelle du pays. Les aéroports canadiens membres du RNA sont exploités de façon indépendante par des sociétés sans capital-actions qui réinvestissent tous leurs surplus financiers dans l’aéroport au profit des utilisateurs et de la collectivité.

Collectivement, les membres du CAC s’occupent de presque tout le fret aérien et le trafic international de passagers, et de 95 p. cent du trafic de passagers national.

Ils fournissent 194 000 emplois directs, 19 milliards de dollars au PIB national et 48 milliards de dollars en activité économique directe. Ils procurent également aux gouvernements municipaux, provinciaux et fédéral des recettes fiscales de 6,9 milliards de dollars chaque année.

###

Renseignements : 

Chris Phelan
(613) 560-9302, poste 12
chris.phelan@cacairports.ca